Un client fidèle de Roxell depuis plus de 20 ans

Frank de Maat exploite depuis plus de 20 ans une entreprise d'élevage de poulets de chair à Waterlandkerkje (Pays-Bas). Pour lui, la durabilité n'est pas un vain mot.

Roxell, des solutions durables et de bonne qualité

L'élevage de volailles comporte deux bâtiments. Le premier bâtiment fait 75 m sur 18 m et a été installé en 1991 par la société De Jaeger. Il héberge environ 29 000 poulets de chair.

Comme Frank choisit d'évoluer avec les derniers développements, il a ajouté les nouvelles lignes d'abreuvement de Roxell (Swii’Flo®). En tant qu'ambassadeur de Roxell, Frank est toujours prêt à mettre en œuvre nos nouveaux systèmes.  C'est dans ce bâtiment qu'a été installée pour la première fois la nouvelle assiette pour poulets de chair de Roxell.

En 2001, l'entreprise s'est agrandie avec la construction d'un second bâtiment (70 m sur 18 m). Cela a permis de doubler la production en ajoutant 27 000 poulets de chair. Le bâtiment est équipé de 4 lignes d'alimentation (HaiKoo®) et de 5 lignes d'abreuvement (SparkCup).

La qualité a son prix

« On n'a rien sans rien. Toutes les facettes de la gestion et de la production ont un impact sur le coût. J'essaie donc toujours de faire les bons choix et de bons investissements dans des solutions durables : de la litière à la ventilation, en passant par le chauffage et les systèmes d'alimentation.

Pour mon entreprise, Roxell est l'acteur le plus innovant et le plus expérimenté sur le marché. Les systèmes d'alimentation de Roxell sont parfaitement adaptés au comportement des poulets de chair, ce qui entraîne un taux d'absorption optimal, une excellente évolution de la bande et une intéressante conversion des aliments. »

À la pointe du progrès

Le monde de l'élevage de volaille a connu une énorme évolution sur le plan des innovations relatives aux produits. Il demeure crucial de se tenir au courant des dernières évolutions.

« Pour tout éleveur de volaille, le plus grand défi consiste à réduire le coût de production, c'est ce qui fait la différence entre les pertes et les bénéfices », explique Frank de Maat.

Tout dépend du choix des bons matériaux, de l'expérience et des connaissances pour adapter le bâtiment au bon moment et de manière opportune.

Lors de l'équipement d'un bâtiment, l'éleveur de volaille a tout intérêt à réfléchir à long terme. Certains systèmes paraissent intéressants au niveau du prix, mais ils devront vite être remplacés et génèrent des travaux et des coûts supplémentaires.

En outre, Frank de Maat fait une tournée d'inspection dans le bâtiment 2 à 3 fois par jour. Cela lui permet de détecter à temps certains signaux et d'intervenir si nécessaire.

Frank de Maat privilégie la qualité, la durabilité et une gestion efficiente.